Histoire de la famille Gros

Tout commence avec Alphonse GROS, né en 1804 à Chaux, petit village des Hautes-Côtes de Nuits situé à 2 km au-dessus de Nuits-Saint-Georges. 

Il épouse Julie LATOUR et s’installe à VOSNE en 1830 dans la maison achetée à la famille TROUVÉ au 3 rue des Communes. 

L’un de leurs deux fils, Louis-Gustave, épouse Reine GUENAUD et succède à son père. Il est un des premiers vignerons de la côte à embouteiller son vin pour la vente directe aux particuliers. Il achète en 1882 deux hectares de Richebourg.

Son fils Jules épouse Jeanne RENAUDOT. Il achète, en 1920, pour son fils Louis, le seul de ses deux enfants rentré de la Guerre 1914-1918, gravement mutilé, deux parcelles de Clos Vougeot, à la vente des biens de Léonce BOCQUET.

Jules achète quelques années plus tard les Grands Échezeaux et travaille toute sa vie

au remembrement d’une parcelle de 3 ha dans les Échezeaux, au lieu-dit « les Loächausses ».

Louis meurt en 1951. Ses quatre enfants exploitent en indivision jusqu’en 1963 le domaine puis se le partagent :

Gustave et Colette unissent leurs parts pour créer le Domaine GROS Frère et Sœur, aujourd’hui géré par Bernard, le neveu, fils de Jean (Gustave décédé en 1984).

Jean et François unissent leurs parts et travaillent jusqu’en 1973 sous la dénomination GROS Père et Fils. Puis Jean crée le Domaine Jean GROS et François le Domaine François GROS.

Le Domaine Jean GROS est dissout après les vendanges 1995 au moment de la prise de la retraite de Jean. Le domaine est alors partagé entre ses trois enfants. Le Domaine François GROS est repris par sa fille unique Anne et devient à son décès le Domaine Anne GROS.